Du symptôme vers la guérison

L'intelligence de vie dans nos cellules

Le sens biologique

Pourquoi la maladie ? Pourquoi cette maladie-là et pourquoi maintenant ?

Pourquoi certaines personnes développent telle maladie et d’autres non, à qualité de vie égale ?

Et si la maladie n’était pas un hasard ?

Pourquoi, à diagnostic et traitement équivalents, certains guérissent et d’autres non ?

Antoine Béchamp affirmait que “le microbe n’est rien, le terrain est tout“.

Le terrain, c’est ce qui nous constitue intérieurement. Il résulte de toute notre histoire, nos héritages familiaux, et de nos comportements présents. Nous le recréons chaque jour avec notre alimentation, nos émotions, notre mode de vie.

Le Dr Hamer a mis en évidence le sens biologique des maladies en démontrant ce qui était déjà en partie connu sous le terme de “somatisation” : qu’une maladie est la traduction précise dans le corps d’un conflit émotionnel non résolu.

therapie-symptôme
therapie-breve-hypnose-cagnes-sur-mer
Devenir un artisan de sa guérison par une reconnexion à Soi

Chaque maladie peut être vue comme une invitation au changement. Apprendre à élargir ses horizons pour mieux se connaître, s’entendre et respecter ses besoins profonds.

La maladie est un appel au changement. Les symptômes sont souvent des appels au secours des sous-parts de notre personnalité qui réclament notre attention dans notre inconscient.

Tal Schaller

Prendre conscience du sens biologique du symptôme, comprendre quelle aide la biologie est en train d’essayer de nous apporter, est un cadeau de vie. 

Accepter de rencontrer la part de soi en souffrance derrière cette maladie, c’est le premier pas vers la guérison.

POUR NE PLUS ÊTRE VICTIME DE SES SYMPTÔMES MAIS LES UTILISER POUR LEUR DONNER UN SENS.

Les deux principes du vivant : ôter ou ajouter

Le Décodage Biologique nous rappelle la logique suivante, souvent vérifiée en consultation.

Tout être vivant a DEUX BESOINS biologiques fondamentaux :

  • Prendre du positif dans chaque plan de réalité :
    • Le système respiratoire cherche à attraper de l’oxygène ; chaque molécule d’oxygène, c’est LA VIE. Cette vie, qui arrive sous forme de molécules d’oxygène, doit parvenir à chaque cellule.
    • Le système digestif est en charge de l’acceptation / rejet de ce qui vient de l’extérieur : les aliments sont choisis souvent pour leur goût, le plaisir qu’ils nous procurent et les nutriments sont utilisés par la biologie pour construire et maintenir le corps en bon état.
    • La peau est notre frontière, notre protection vis-à-vis de tout ce qui est « autre » :
      • l’épiderme sent les contacts, les caresses, la chaleur, le froid. Le besoin est : sentir le contact.
      • le derme est une enveloppe de protection. Sa fonction est de maintenir l’intégrité physique de tous les organes intérieurs.
  • S’éloigner du négatif dans chaque plan de réalité :
    • Le système respiratoire doit maintenir l’équilibre entre l’oxygène et le dioxyde de carbone. Respirer dans un espace confiné risque d’entraîner une intoxication au dioxyde de carbone. Un ressenti d’espace confiné peut créer des troubles respiratoires.

    • Le système digestif rejette (vomissements et/ou diarrhée) tout ce qu’il considère toxique : poison, produit avarié, situation relationnelle indigeste, peurs…

    • La peau va s’adapter à un ressenti d’agression, par exemple en créant un mélanome en réaction à un conflit où « je me sens souillé ».

hypnose-ericksonienne

Il y a DEUX CONFLITS fondamentaux pour chaque cellule du corps :

  • Être privée du positif :
    • Respiratoire : asphyxie, manque d’air, ressenti de manque d’espace / de liberté ;
    • Digestif : manque de nourriture, peur de manquer ;
    • Peau : souffrance liée à une séparation qui me fait sentir un manque de contact, etc.
  • Être en contact avec du négatif :
    • Respiratoire : gaz nocif, sentiment d’oppression, confinement mal vécu ;
    • Digestif : poison, gavage, ressenti d’être gavé, ne pas arriver à accepter une situation imposée ;
    • Peau : souillure, agression, ressenti de dévalorisation liée à une mauvaise image de soi, etc.

Il y a DEUX STRATÉGIES BIOLOGIQUES D’ADAPTATION :

  • En cas de séparation : ajouter ou remplir pour ne plus sentir l’absence de ce qui manque (création de tumeurs, polypes, kystes, …)
  • En cas d’agression : ôter ou vider pour ne plus sentir ce qui agresse (ulcères, nécrose, panne fonctionnelle, …)

Exemples de symptomes et de stratégies de changement

  • Si j’ai peur de mourir, ma biologie peut s’adapter à ce ressenti par une augmentation des alvéoles pulmonaires.
    Parce que leur rôle est d’attraper les molécules d’oxygène, donc la vie. La biologie s’adapte à la peur de la mort en cherchant à… attraper plus de vie !
  • Cette peur peut aussi me déclencher par moments des accélérations cardiaques ; le cœur bat plus fort comme face à un vrai danger extérieur.
    • Je conscientise l’orientation de mon être vers cette peur, je la regarde bien en face, je la traverse ET je me tourne vers l’envie de vivre.
    • Je me mets en relation avec la part de moi qui a besoin de créer cette peur et j’écoute ce qu’elle veut, au fond…
  • Apnée du sommeil : à quoi ça sert de s’arrêter de respirer ? Un ancêtre a fait croire qu’il était mort pour être évacué du camp. Il avait 52 ans. Son descendant démarre une apnée du sommeil à 52 ans.
    • Je rends hommage à cet ancêtre et reconnaît sa souffrance. J’informe mon inconscient que cette stratégie n’est plus utile aujourd’hui.
  • Tendinite de la cheville à répétition : le tendon permet l’action, la cheville donne la direction au pied en concrétisant mon choix (ou mes doutes) de direction.
    • Je me donne le droit de choisir où je vais selon mes propres valeurs.
  • Acné au visage : mon derme, enveloppe de protection, fabrique trop de sébum, produit gras de protection.
    • Je me réconcilie avec mon image de moi par une réparation intérieure de mon estime personnelle.
  • Endométriose : le nid que fabrique mon utérus pour accueillir l’éventuel futur bébé n’est pas au bon endroit.
    • Je sécurise ma terre intérieure et pacifie mes mémoires liées à la fécondation.

Ces exemples illustrent des hypothèses, au service du retour à votre équilibre. Ce sont des propositions, des pistes de réflexion, que nous explorons ensemble en complément du suivi médical.

Au final, c’est toujours votre propre réalité émotionnelle qui sera entendue, écoutée, considérée, pour vous permettre de soulager votre biologie.

Mes conseils de lecture :

le mal a dit
guérisons naturelles
thérapeute nice 06
Décodage Biologique thérapeute 06
guérisseur intérieur
Réseaux sociaux
Me contacter

Geneviève CLAUSNER
121 Boulevard Napoléon III
06200 NICE

06 11 63 05 68

bonjour@hypnose-biodecodage.fr

Heures d'ouverture

Lundi – mardi – jeudi de 9h à 18h30
Samedi de 9h à 12h30

Mentions légales

Les thérapies présentées sur ce site ne se substituent à aucun avis ni traitement médical.

N° SIRET 813 344 876 00012

Politique de confidentialité

Partenaires

© 2020 Hypnose & Biodécodage à Nice Geneviève Clausner Tout Droits Réservés – propulsé par Hypnoleads®